Flash-fiction

#41 Flash fiction : cet été, je me forme à la plage !

Merci à Alba Chiara Oldoini (Pexels) pour la photo d’illustration

“Les personnes qui travaillent avec moi savent que je mets un point d’honneur à travailler avec acharnement. De plus, avec la situation difficile que nous traversons encore, j’ai dû apprendre à m’adapter et à faire preuve d’ingéniosité pour maintenir au mieux l’équilibre entre travail et vie personnelle. Vous savez, en tant que Chef de projet au sein de Viewtech (depuis 5 ans maintenant), je suis amenée à superviser une équipe de cinq personnes et à la maison, en tant que maman célibataire, je suis amenée à gérer une équipe de deux bambins (que je surnomme affectueusement “les gémeaux”), âgés de huit ans et bourrés d’énergie !!!

Et comme si ça ne suffisait pas, j’ai décidé de me lancer un nouveau défi pour cet été : maîtriser l’anglais des affaires avant la rentrée scolaire. Grâce à l’ouverture de notre première succursale à Cracovie, je serais amenée à effectuer de nombreux échanges avec l’équipe locale et des clients locaux. Bien que je parle couramment anglais, je maîtrise moins l’anglais des affaires et je sais que ça sera un atout pour garantir le succès de cette nouvelle mission. J’ai vraiment hâte de sortir de ma zone de confort et de mon petit cocon professionnel franco-français.


Aussitôt dit, aussitôt fait, j’ai opté pour une formation courte et à distance, pour différentes raisons :

  • primo, pour concilier cours et farniente pendant mes vacances (bah oui, il faut bien que je repose, non mais 😜) ;
  • deuzio, pour le prix attractif, car les formations en ligne coûtent moins cher ;
  • et tertio pour l’autonomie, puisqu’il n’était pas nécessaire que je demande à Henry (mon boss en or) la permission de suivre une formation en-dehors de mon temps de travail.


Par ailleurs, je m’étais préalablement assurée que la formation souhaitée fasse bien partie de la liste votée par notre branche d’activité (pensez-y !). Enfin, j’avais pris l’initiative de téléphoner directement à notre OPCA avant de valider mon choix final. Et le tour était joué !

C’est enfin l’heure des vacances !! Les gémeaux sont excités comme jamais, mais je n’ose même pas exiger qu’ils réfrènent leurs ardeurs. Pour tout vous avouer, je suis en admiration devant tant d’enthousiasme et ça me procure un bien fou !
En fait les gémeaux et moi attendions ces vacances et ce sas de décompression avec beaucoup d‘impatience.
Je suis tellement soulagée que la vérification des devoirs, les préparations des contrôles, les révisions et le stress lié au passage en classes supérieures soient loin derrière moi.

Dorénavant, c’est à l’ombre de mon parasol, les doigts de pieds en éventail et en sirotant une sangria blanche (oui, je sais, c’est cliché), que je suis mon tout premier cours d’anglais des affaires. Ma salle de cours ? La plage Palombaggia, en Corse, la plus belle salle de cours du monde et je sais qu’elle a de quoi faire pâlir plus d’un. Je mesure le privilège de pouvoir me former dans ce cadre paradisiaque, aux côtés de mes gémeaux qui se sont lancés dans la réalisation d’un château de sable. Entre vous et moi, ce château de sable avait davantage l’allure d’une colline que du château de Versailles 😆.

À ma grande surprise les cours ont démarré en douceur. J’ai passé un test de niveau, défini mes objectifs professionnels et le type de vocabulaire que je souhaitais enrichir. Ensuite, j’ai pu passer à la pratique, avec les leçons. Chaque leçon dure 30 minutes et propose divers exercices : conversation virtuelle, grammaire, vocabulaire. Je pouvais également mesurer ma progression à tout moment.
Pour finir, je devais répondre à des quiz pour valider mes connaissances et les consolider. J’ai vraiment apprécié la flexibilité.

J’ai même fait un jeu de rôle avec les gémeaux, histoire de m’exercer. Ils m’ont donné du fil à retordre en jouant les clients intransigeants, mais heureusement, je m’en suis sortie de justesse 🥵.


Cracovie, I am coming! “.

C’est sur cette note humoristique que Louise finit de rédiger son anecdote sur ses vacances studieuses, pour le journal interne de son entreprise.

Si tu souhaites réagir, ça se passe tout en bas 😜 !

2 réflexions au sujet de “#41 Flash fiction : cet été, je me forme à la plage !”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s