Entreprenariat

#17 Le portage salarial : « valeur refuge » des indépendants ?

Merci à Zen Chung (Pexels) pour la photo d’illustration

Bien le bonjour à toi qui cherches un emploi !

Souhaites-tu faire partie des 90 000 ?

La première fois que j’ai entendu “portage salarial” en 2016, je me suis dit, “c’est quoi ce machin ?!”. À cette époque, je voulais tester un projet entrepreneurial sans trop prendre de risque. Je pensais naïvement que c’était un tout nouveau, tout joli dispositif, fraîchement mis en place par le gouvernement, alors qu’en fait, le portage salarial existe depuis la fin les années 80 (ça ne me rajeunit pas tout ça ). J’te raconte pas la tête que j’ai faite quand j’ai appris cette info. Alors si toi aussi, tu penses que le portage salarial “vient de sortir” et que tu souhaites te familiariser un peu plus avec ce dispositif qui a déjà séduit 90 000 Français (voire plus aujourd’hui), je vais te donner plus de précisions dans cet article.

LE PORTAGE SALARIAL, UN MÉNAGE À TROIS ?

Le salarié porté (oui, oui, c’est comme ça qu’on dit), l’entreprise de portage salarial et l’entreprise cliente sont les 3 acteurs inséparables du portage salarial. Ils sont engagés dans une relation commerciale tripartite (plus politiquement correct 😅), sans l’un de ces 3 acteurs, la notion de portage salarial n’existe pas.

Pour résumer, leur relation tripartite se présente de la façon suivante :
Salarié porté + Société de portage salarial = liés par un contrat de travail (en CDI ou CDD), transmission des factures, encaissement de la prestation ou du service, accompagnement administratif.
Société de portage salarial + Entreprise cliente = liés par un contrat de prestation et une convention de portage.
Entreprise cliente + Salarié porté = prospection clientèle, définition des modalités de la prestation, mise en place de la prestation, exécution de la mission.

La loi impose qu’un contrat de prestation tripartite soit signé par le salarié porté, l’entreprise cliente et la société de portage salarial, pour chaque prestation. Pas de panique ! La grande majorité des sociétés de portage salarial, mettent à la disposition de leurs salariés portés, un modèle de contrat de prestation tripartite.
Comme tu peux le constater, la société de portage salarial occupe une place centrale dans cette relation tripartite, mais elle n’intervient pas sur tous les aspects de l’activité du salarié porté.
Par exemple, il incombe à ce dernier de négocier les conditions d’exécution de sa prestation et de fixer le prix avec l’entreprise cliente. Il est totalement autonome !

Le salarié porté va donc fournir une prestation de service à l’entreprise cliente et informer de son activité à sa société de portage salarial au moins une fois par mois.

LE PORTAGE SALARIAL, UN STATUT QUI RASSURE ?

De mon point de vue, le portage salarial est un statut hybride entre le statut de salarié (protection sociale identique à celle d’un salarié ordinaire) et le statut d’entrepreneur (exercer une activité professionnelle indépendante).

C’est la raison pour laquelle, le portage salarial se prétend être LA panacée, pour tous ceux qui souhaitent exercer un métier indépendant et vivre de leur passion sans forcément passer par la création d‘entreprises et en ayant des garanties solides.
Du moins, c’est à peu près la description qu’en fait les sociétés de portage salarial, pour vanter les avantages de ce dispositif.
D’autres arguments sont également avancés par les sociétés de portage salarial comme : se libérer des contraintes administratives, fiscales, comptables et sociales, en leur confiant la totale gestion. Le salarié porté peut alors se concentrer sereinement sur le développement de son activité. Namasté 🙏

De plus, avec la crise sanitaire liée à la Covid-19 que nous traversons et les incertitudes qui l’accompagnent, certains talents ont réfréné leurs ardeurs entrepreneuriales. Ils ne souhaitent pas prendre de risques inconsidérés et pour eux le portage salarial est une issue par laquelle ils peuvent tester, développer une nouvelle activité indépendante. Le portage salarial peut définitivement leur être proposé comme une alternative aux statuts d’auto-entrepreneur et d’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL), car moins contraignant (conservation des droits, plus pratique pour la recherche de logement, plus rassurant lors d’une demande de prêt).

LES FORMALITÉS OBLIGATOIRES DU PORTAGE SALARIAL ?

Suite à la signature du contrat de travail et à la déclaration d’embauche que la société de portage à effectuer sur le site de l’Urssaf, l’aspirant (oui, je sais, c’est très protocolaire) devient véritablement un salarié porté au sein de la société de portage. Youpi !
Tu dois savoir que comme tout employeur, la société de portage salarial a des obligations légales à respecter au niveau de la Santé au travail et de la Protection sociale complémentaire (mutuelle et prévoyance) :

Médecine du travail :
la surveillance médicale est une obligation légale et impose à chaque employeur qu’un suivi médical soit réalisé pour ses salariés, le salarié porté doit donc s’y soumettre. En théorie, le salarié porté doit nécessairement réaliser une visite d’information et de prévention (VIP) dans les 3 mois suivant sa prise de poste, puis renouveler la VIP tous les 5 ans.
Cependant, à la différence d’un salarié ordinaire, il appartient au salarié porté d’honorer les factures du centre médical (puisque son activité en portage salarial est financée par son CA). Quand bien même, la VIP est à renouveler tous les 5 ans, le salarié porté doit payer une cotisation annuelle dont le montant est fixé par le centre médical (en général 100 € HT).
Exception : si le salarié porté est salarié dans une autre entreprise et/ou a déjà réalisé une visite d’information et de prévention il y a moins de 5 ans, il peut contacter le Service RH pour connaître les conditions de dispense.

Mutuelle :
comme tu le sais, la mutuelle est désormais obligatoire dans toutes les entreprises françaises depuis le 01 janvier 2016. Les sociétés de portage salarial sont soumises à cette même obligation. Le salarié porté doit donc souscrire à la mutuelle mise en place par sa société de portage, auprès de l’organisme complémentaire santé, hormis en cas de dispense légale accompagné d’un justificatif (mutuelle du conjoint ou de la conjointe).

Prévoyance :
grâce à cette garantie, le salarié porté à la certitude de percevoir un complément d’indemnisation en cas de maladie, d’invalidité et de décès (pour les ayants droit). Le salarié porté cotise donc obligatoirement à cette cotisation dès qu’il obtient une paie.
La société de portage salarial va inviter le salarié porté à compléter et signer un bulletin d’adhésion, afin d’effectuer une demande auprès de l’organisme partenaire.

QUELS MÉTIERS ? QUEL SALAIRE ?

Une palette de métiers est accessible en portage salarial, on retrouve par exemple des :

  • Consultantes
  • Formateurs
  • Coachs
  • Développeurs informatiques
  • Ingénieurs
  • Assistants
  • Recruteurs
  • Graphistes

Le portage salarial convient surtout à ceux ayant l’expertise, la qualification et l’autonomie leur permettant de prospecter de potentiels clients.
Néanmoins, il est primordial d’avoir au minimum un BAC+2 ou une expérience significative d’au moins 3 ans dans le même secteur d’activité.

Le salaire mensuel d’un salarié porté est un sujet véritablement crucial. En effet, il dépend du CA que le salarié porté effectuera chaque mois. Avant de percevoir son salaire net, le salarié porté doit s’acquitter des déductions suivantes :

  • frais de gestion de la société de portage salariale (entre 5 à 10 % du CA) ;
  • charges patronales (environ 45 % du salaire brut) ;
  • charges sociales (environ 21 % du salaire brut) .

De ce que j’ai compris, la rémunération minimale brute en portage salarial est plafonnée. En principe, le salarié porté ne peut pas toucher une rémunération inférieure à 2 517,13 € (service-puplic.fr).

Pour finir, si tu souhaites te lancer dans le portage salarial, je te conseille d’avoir un projet réfléchi et solide. Par ailleurs, je te recommande de bien te renseigner sur les sociétés de portage salarial qui t’intéressent et d’échanger avec elles sur leurs méthodes avant de faire un choix définitif.

Si tu souhaites réagir, ça se passe tout en bas 😜 !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s