CV

#12 Centres d’intérêt : dois-tu t’inventer une vie ?

Ne pas avoir de centres d'intérêt recherche d'emploi
[Merci Sora Shimazaki (Pexels) pour la photo d’illustration]

Bien le bonjour à toi qui cherches un emploi !

Penses-tu que ne pas avoir de centres d’intérêt, pénaliserait tes chances de décrocher un entretien d’embauche ?

La rubrique “Centres d’intérêt” est celle qui va te permettre de créer une connexion avec le recruteur, elle l’aidera à mieux te connaître et t’apprécier. Il serait vraiment dommage de la négliger car elle donne une belle valeur ajoutée à ton CV.

D’autre part, si tu pensais que les recruteurs n’y prêtaient aucune attention, tu avais tort. Bien qu’ils passent peu de temps à la lecture d’un CV, ils apprécient de lire cette rubrique. En effet, c’est à travers elle qu’ils récolteront des informations significatives sur ta personnalité.

C’est donc l’occasion pour toi de pouvoir te différencier des autres candidats, de partager ces activités qui t’animent en dehors du travail (goût des voyages, pratique d’un sport, club de lecture, jeux de société, la pratique du chant ou d’un instrument de musique, bénévolat etc.) et de créer un lien avec le recruteur.

Alors, c’est bien joli tout ça, mais si tu n’as aucun passe-temps favori (et il n’y a aucune honte à avoir), que tu aimes un peu tout ou que tu n’aimes pas grand-chose…dois-tu « t’inventer une vie » pour remplir cette rubrique ?
Sans surprise la réponse est…NON ! En effet, si le recruteur constate que tu as rempli cette rubrique juste pour la « forme », il n’y prêtera absolument pas attention. De plus, si tu as eu la “fabuleuse” idée de mentir sur tes centres d’intérêt, sache que ça ne sert à rien ! Le recruteur s’en apercevra lors de ton entretien d’embauche et il aura une mauvaise opinion de toi…tu pourras faire tes adieux au poste convoité (il serait dommage de finir sur une mauvaise note à cause d’un manque d’honnêteté).

DU COUP, PEUT-ON REMPLACER LA RUBRIQUE « CENTRES D’INTÉRÊT » ?

OUI ! Du moins, on peut trouver des alternatives intéressantes et la remplacer par une des rubriques suivantes par exemple :

Citation ou devise préférée => si tu souhaites partager ta philosophie de vie (ma citation préférée est “Quand il est dur d’avancer, ce sont les durs qui avancent.” de John Fitzgerald Kennedy) ;

Vie associative => si tu es pleinement engagé·e dans une association et y occupes un poste clé (ex: président, trésorier) ;

Réalisation personnelle => si tu as participé à la rénovation d’une maison, à la création d’une entreprise, à la réalisation et la publication de contenu en ligne, etc. ;

Projet professionnel => si tu souhaites partager tes aspirations professionnelles en cohérence avec le poste à pourvoir (en une ou deux lignes max).

Bien entendu, il faut anticiper le fait que le recruteur te posera au moins une question à ce sujet.

La meilleure chose à faire est de rester naturel·le, d’assumer ses choix et montrer qu’on va au bout de ses idées avec conviction et persévérance.

Que tu aies décidé d’intégrer une rubrique “Centres d’intérêt” dans ton CV ou une rubrique alternative, ce qui est primordial c’est que tu saches argumenter lors de ton entretien.

Après si vraiment rien ne te passionne, mais alors vraiment rien de rien ne te passionne…n’intègre pas cette rubrique dans ton CV.

Ne pas avoir de passion recherche d'emploi

Au cours de ton entretien, le recruteur te demandera sans doute pourquoi cette rubrique ne figure pas sur ton CV. Réponds franchement ! La franchise ça plait toujours 😉.

Si tu souhaites réagir, ça se passe tout en bas 😜 !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s