Entretien

#5 Tests de recrutement : ennemis des candidats ?

[Merci à Jessica Lewis (Pexels) pour la photo d’illustration]

Bien le bonjour à toi qui cherches un emploi !

Est-ce que tu stresses à l’idée de répondre à un test de recrutement ?

“Ah mais qu’est-ce que ça me gonfle !” Voilà la phrase que je prononce (intérieurement) à chaque fois qu’un recruteur me propose de passer un test de recrutement. Pourquoi ? Parce que je ne sais pas pour toi, mais TOUS les tests auxquels j’ai été soumise étaient looooongs (j’avais l’impression de repasser un exam’), mais surtout parce que j’avais peur d’avoir ce sentiment d’échec en cas de résultats insuffisants.

MAIS À QUOI SERVENT LES TESTS DE RECRUTEMENT ?

Ah toi aussi tu t’es déjà posé·e la question !?
Souvent décriés et mal-aimés par les candidats, les tests de recrutement sont des questionnaires qui permettent de mesurer les compétences techniques, les aptitudes professionnelles des candidats et la manière dont ils se projettent dans une situation professionnelle. Présentés sous la forme d’une série de questions, ils sont chronométrés (la plupart du temps) mais ne sont pas toujours éliminatoires et n’ont pas pour but de piéger le candidat. Ce sont des outils d’aide à la décision qui vont permettre aux recruteurs d’identifier le ou les candidats qui pourront le plus “matcher” avec le poste à pourvoir et se conformer à la culture et l’environnement de l’entreprise sur le long terme.

On peut distinguer deux grandes catégories de tests de recrutement parmi les plus répandus :

Tests psychologiques : ils analysent les traits qui influencent le comportement (personnalité) et les motivations du candidat dans un contexte professionnel. Ces tests ne servent pas à juger le candidat mais à mieux comprendre ce qui l’anime, la manière dont il gère ses relations, sa capacité à gérer des situations stressantes.

Tests psychotechniques : généralement utilisés pour apprécier les facultés analytiques, aptitudes logiques, verbales et mathématiques du candidat (culture générale, grammaire, mémoire, etc). Ces tests donnent une indication sur la manière dont raisonne un candidat en milieu professionnel. Pour comprendre le fonctionnement de ces tests tu peux visionner des vidéos explicatives sur Youtube qui sont très bien réalisées (parce que si je devais t’expliquer leur fonctionnement, tu te vautrerais le jour J 🙈).

Les cabinets de recrutement, la fonction publique, des établissements d’enseignement supérieur ainsi que certaines entreprises ont souvent recours à ces tests comme outils complémentaires dans la sélection de candidats. Cela leur permet de se faire une opinion de ces derniers et d’entrevoir leur façon d’être.

COMMENT T’Y PRÉPARER ?

Si tu as le temps (et l’envie), tu peux utiliser quelques astuces pour te préparer à répondre à ton test psychotechnique :

  • t’entraîner à répondre à des questions en ayant un temps limité ;
  • améliorer ou perfectionner ton niveau d’orthographe ;
  • réviser la grammaire et la conjugaison en répondant à des tests en ligne ;
  • télécharger des applications qui te permettront de tester tes aptitudes cognitives.

En revanche, tu n’as absolument pas besoin de t’entraîner à répondre aux tests psychologiques. En effet, il est largement préférable pour toi d’y répondre spontanément le « jour J ». De plus, le recruteur s’apercevra assez vite si tu es resté·e toi-même ou si tu as voulu biaiser le test dans l’espoir de décrocher le poste. Cependant, je peux te recommander d’appliquer les conseils suivants :

  • apprends à gérer ton temps ;
  • reste attentif·ve ;
  • détends-toi ;
  • sois dans de bonnes dispositions et privilégie un endroit calme (envoie valser tous ceux qui voudront te déranger) ;
  • sois au top de ta forme (évite de prendre une cuite la veille) ;
  • éteins ou cache ton smartphone (énorme source de distraction) ;
  • réponds aux questions en tenant compte du poste et du contexte de la situation exposée, et encore une fois, reste naturel·le.

Il existe un large éventail de tests de recrutement, je suis tentée de dire qu’il existe autant de tests de recrutement que d’entreprises en France. Il y a plus d’une dizaine d’années, les tests de recrutement étaient effectués au sein même de l’entreprise ou du cabinet de recrutement lors de l’entretien d’embauche. Désormais, le recruteur envoie un lien au candidat par email, afin qu’il réponde au questionnaire de recrutement en ligne depuis son domicile. C’est vraiment plus pratique pour le recruteur et pour le candidat également. Par ailleurs, pour avoir passé une bonne dizaine de tests de recrutement au cours de mon expérience pro (surtout en passant par des cabinets de recrutement), je ne suis JA-MAIS tombée deux fois sur une même série de questions. Je pense que chaque structure, chaque entreprise à son propre “ADN” et que cela se ressent à travers le test de recrutement qu’elle soumet aux candidats. Grâce aux tests de recrutement, tu obtiendras donc des indicateurs importants qui te permettront d’avoir une idée encore plus concrète sur la culture de l’entreprise, son environnement, les subtilités du postes à pourvoir ou encore les contraintes liées au poste.


De mémoire, j’ai échoué à trois tests de recrutement, une première fois c’était pour un poste de Technicien Expert Recrutement en CDD à la CPAM de Paris (je n’étais trop concentrée donc tant pis pour moi), la seconde fois pour une formation -avec CDI à la clé- de Consultant en Qualification Logicielle (je m’étais complètement vautrée au test de logique 😭) et la troisième fois c’était pour un poste de Conseiller…Pôle emploi (bah ils ne savent pas ce qu’ils ont raté mdr 😁).

D’ailleurs, sache qu’à l’issue d’un test de recrutement, tu peux demander au recruteur de te donner un feed-back. En effet, il est parfois instructif de connaître la perception qu’on peut avoir de toi surtout dans un contexte pro et d’avoir des axes d’amélioration pour progresser.

On a bien compris l’avantage que représentent les tests de recrutements pour les entreprises qui souhaitent à juste titre sécuriser leurs recrutements. Le bénéfice est tout aussi valable pour le candidat, dont l’échec à un test de recrutement peut lui épargner d’intégrer une entreprise qui ne lui correspond pas ou d’exercer un poste dans lequel il aurait eu dû mal à s’épanouir. Alors, tests de recrutement : toujours ennemis des candidats ?

Si tu souhaites réagir, ça se passe tout en bas 😜 !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s